06 février 2009

Quelques rais auxquels s'accrocher

UNe traversée douloureuse s'impose à moi ces derniers temps. Le répit matinal que j'appréciais tant s'est fait la malle sans crier gare. Une douleur insidieuse et tenace me suis comme mon Ombre, insemable, et ne lâche prise que tard le soir lorsqu'enfin la demi-huitaine de cachets absorbés m'emporte brutalement dans un sommeil sans rêves. Imaginez une grosse cheville de bois, plantée là, dans votre nuque, très haut, sur les premières vertèbres, là où votre crâne semble justement s'appuyer pour enfoncer le clou. L'épuisement... [Lire la suite]
Posté par erellwen à 14:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,