10 juin 2009

C'était donc bien ça!

   Ces derniers mois de recherches sur le divan ont confirmé ce que je vous avais déjà avoué pressentir au début de cette année 2209: que ce Syndrôme de Fatigue Chronique n'était chez moi qu'une somatisation, grave certe, mais témoignant d'une souffrance psychique, que je ne parvenais (à m'autoriser à) ressentir émotionnellement.

   J'ai grâce au Passeur rouvert les yeux sur les chemins tortueux de mon passé, et enfin contemplé les souvenirs toujours plus loin repoussés de deux drames (si humains et inhumains, comme tous les drames) qui ont entaché mon enfance et mon adolescence. D'eux, il ne sera pas question ici.

  Mais de la paix et de la liberté nouvelles que je me suis octroyée en acceptant de replonger mon regard et mes mains dans la boue des misères humaines. Ainsi, en dehors des jours d'indicible douleur, je ne ressens plus qu'exceptionnellement l'étau qui me broyait la nuque, le dégel a ranimé mes muscles enfin souples, je peux danser et virevolter sans craindre l'épuisement, mon esprit a retrouvé la capacité de s'mballer et de papillonner, ma concentration est redevenue compagne fidèle.

   Pourtant pour quelques mois encore je reste éloignée de ma vie professionnelle: l'insomnie de début de nuit est toujours là, tenace, mais je sais enfin à quoi elle se rattache. Elle m'oblige à dormir en début d'après-midi, abandonné dans mon lit réchauffé par les rayons solaires. Et puis, quelques jours par mois, je suis en prise avec la tristesse infinie de la dépression que je réprimais depuis plus de dix ans. Il y a des malheurs qui doivent s'éprouver pleinement, avant que de reprendre la Route.

   Je poursuis donc mon chemin, entre lectures, tricots, expos et restos.

   Je vais donc m'éloigner du thème du SFc, pour seulement vous faire partager mes joies et découvertes.

Posté par erellwen à 16:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur C'était donc bien ça!

    Coucou ! je te lis ici et je suis heureuse pour toi ! Car tu sembles sur un bon chemin ... pardon je n'avais pas fait signe depuis un moment... Bises.

    Posté par lili, 11 juin 2009 à 22:35 | | Répondre
  • Ca m'a touché

    Ca m'a touché car le SFC a exactement la même origine chez moi : burn out émotionnel suite à une série de catastrophe énorme, et puis milieu dans lequel je ne pouvais pas m'exprimer.
    Je l'ai donc exprimé autrement ... Et puis mon corps a lâché car épuisée par la souffrance.

    Je vois un psy et je suis croyante, mais le chemin est long. Je suis restée 18 ans sans oser parler vraiment à quelqu'un de compétent. Je suis un peu découragée car cela ne va pas si vite.
    Mais merci pour ton témoignage, il me redonne de l'espoir. Continue bien ...

    Posté par Caro, 26 avril 2011 à 23:05 | | Répondre
Nouveau commentaire